La plongée TEK rassemble l’ensemble des techniques et des évolutions matérielles qui permettent de plonger en augmentant le confort et la sécurité.
Ce genre de plongée joue sur toutes les composantes de l’immersion afin d’optimiser le plaisir de plonger.

Le Recycleur

Immersion sans limite dans le monde du silence

Le recycleur est un moyen de profiter de vos plongées comme vous ne l’imaginiez même pas.
Il permet d’effectuer des plongées avec jusqu’à 4h00 d’autonomie.
Vous respirez tranquillement sur un circuit d’air fermé, ce qui donne trois avantages majeurs :

  • Pas de bulles qui dérangent les poissons, cela vous permettra d’approcher la faune d’une manière inédite.
  • Pas de perte de gaz, plus de problème d’autonomie d’air, la machine complète juste l’oxygène que votre organisme a consommé.
  • Le roi des cocktails : le recycleur vous fabrique en temps réel le mélange le plus adapté à votre profondeur donc les paliers sont optimisés.

Un exemple : pour une plongée à 40 mètres, en circuit ouvert (bouteille classiques) pour un temps de remontée de 15 minutes, nous ne pouvons rester que 20 minutes au fond, si notre consommation le permet…

En recycleur, on peut profiter du fond pendant près de 45 minutes pour le même temps de remontée…
Ne vous arrêtez pas aux aprioris, le recycleur est un outil ludique et facile pour plonger.
La formation recycleur vous permettra de maîtriser votre matériel et de l’oublier (comme après votre baptême de plongée vous avez oublié la contrainte du scaphandre !).

La formation recycleur s’effectue en 8 plongées de 1 heure minimum.
La machine utilisée est l’AP Diving Inspiration. Ce recycleur est une machine à gestion électronique de l’oxygène : un e-CCR (Electronic Close Circuit Rebreather). Trois cellules oxygène analysent continuellement le mélange respiré afin de garantir une sécurité optimale. L’apport en oxygène est géré par une vanne solénoïde, le tout avec une possibilité de passer en manuel. Un ordinateur dédié permet de suivre les paramètres de plongée et surtout surveiller la pression partielle du mélange respiré. En recycleur c’est moins la quantité d’air qui nous préoccupe mais bien la qualité.
Au long de votre formation vous apprendrez à peaufiner votre lestage et votre trim (position dans l’eau). Vous verrez également les réactions en cas de problème : panne d’oxygène, noyade de la boucle, … Le recycleur est fiable car il permet une redondance des systèmes. En cas de panne, de mauvais fonctionnement ou juste de doute il y a toujours une solution.

Pour évoluer vers la plongée plus profonde, il sera nécessaire de passer les qualifications « Plongeur Trimix » (ou PT) pour aller jusqu’à 80 mètres voir « Plongeur Trimix Hypoxique » ou PT-H pour atteindre les limites légales de la plongée en France : 120 mètres.

Ne vous arrêtez pas aux aprioris, le recycleur est une manière ludique et facile de plonger.
La formation vous apprendra à maîtriser votre matériel et à l’oublier, tout comme après votre baptême de plongée vous avez oublié la contrainte du scaphandre

Le Nitrox Confirmé version TEK

Plongeur Nitrox Confirmé ou PN-C

En plongée sous-marine, c’est de l’air ambiant qui est comprimé dans nos bouteilles. Celui-ci est composé de 21 % d’oxygène et de 79% d’azote.
Matériellement, c’est le plus facile à proposer aux plongeurs car un compresseur (une grosse machine qui permet d’augmenter la pression jusqu’à 230 bars) suffit pour gonfler les bouteilles.

Cependant, la plongée à l’air comporte des inconvénients :

  • La narcose ou ivresse des profondeurs, liées à l’augmentation de la pression partielle d’azote dans le sang. Celle-ci va dès 30 mètres troubler la perception de l’environnement du plongeur. La limite de profondeur à l’air est de 60 mètres car ce trouble de la perception devient trop dangereux au-delà de cette zone.
  • La saturation en azote, elle aussi liée à la hausse de la pression partielle d’azote. La saturation intervient dès 9 mètres très progressivement.

C’est le résultat de la combinaison de deux facteurs le temps et la profondeur. L’azote va se dissoudre un peu partout dans l’organisme et va avoir besoin au moment de la remontée d’être expiré.

Plus il y a d’azote dans le gaz que l’on respire, plus on va saturer. Au bout d’un moment une remontée lente en surface ne suffira plus et des paliers de décompression seront alors obligatoires afin d’éviter un accident.
Le Plongeur Nitrox Confirmé est destiné au PE40 minimum. Le but est de plus vite dé saturer l’azote qui s’est dissout dans l’organisme durant une plongée.
Le plongeur embarque alors une deuxième bouteille de plongée, bien plus petite, dans laquelle un nitrox sur enrichi en oxygène lui permettra de diminuer nettement les paliers. Pour les plongeurs ayant accès à la zone des 60 mètres, plus besoin de choisir entre limiter sa profondeur et raccourcir sa plongée.

Un nitrox 60% vous permettra d’explorer une épave sur 50 mètres pendant 20 minutes et de limiter votre décompression à 10 minutes (alors qu’à l’air vous passeriez plus du double de temps à 3 mètres…).
Lors de cette formation, nous aborderons un solide tronc commun qui vous permettra de progresser sur votre stabilité, de repousser votre seuil de confort, de découvrir du matériel qui sera à votre service pour vous simplifier la plongée.

Réservez votre plongée

Le trimix

Le trimix est un mélange de trois gaz. L’azote, l’oxygène et l’hélium. L’ajout d’un nouveau gaz permet de remplacer l’azote par un autre gaz afin de plonger après les 40 mètres et jusqu’à 120 mètres en effaçant l’effet de narcose…

Avoir moins d’azote dans sa bouteille permet aussi d’avoir moins de décompression. De plus, la masse volumique de l’hélium est bien moindre que celle de l’air ce qui va vous permettre de gagner en confort respiratoire. L’hélium est environ 9 fois plus léger que l’air.
Avec le mélange adapté, vous pourriez évoluer à 60 mètres comme si vous étiez à 25… Vous profitez alors pleinement de tous les détails de l’espace lointain que vous redécouvrirez.

Plus sécurisant, vos réflexes ne sont pas altérés par la profondeur ce qui est un gain inestimable en matière de sécurité.

 

Formation Plongeur Trimix ou PT jusqu’à 80 mètres.

Formation Plongeur Trimix Hypoxique ou PTH jusqu’à 120 mètres.

 

Le Sidemount

L’aire de la plongée Sidemount arrive !

Littéralement « montée de côté », cette forme de plongée issue de la plongée souterraine permet au plongeur de disposer sa ou ses bouteilles sur son flanc. De nombreux avantages apparaissent. Notamment pour les plongeurs qui souffrent du dos.
La plongée classique « backmount » ou bloc dans le dos convient parfaitement aux débutants avec un mode de montage plus facile.
C’est la plongée la plus répandue. Elle montre cependant des limites vite atteintes. Les bouteilles sont peu accessibles, le poids n’est pas très bien réparti, la configuration de votre matériel est vite figée.
La Plongée « Sidemount » s’adapte à tous les types de plongée : mono bouteille, bi bouteille, exploration, épave, grottes.
Le Sidemount permet de bien répartir le poids des bouteilles le long du corps, il limite aussi la surface exposée à l’eau rendant le plongeur plus hydrodynamique.
Si le réglage de l’équipement est plus compliqué lors des premières plongées, il devient ensuite plus simple.

Plus besoin de manipuler son scaphandre en un bloc, on met le gilet, puis le ou les blocs tranquillos sans se fatiguer… La sensation de liberté est presque comparable à l’évolution en apnée.

La formation Sidemount est ludique. Elle vous permettra d’aborder la plongée TEK en souplesse en tirant la substantifique moelle du confort qui est à votre porté.